dimanche 25 mai 2008

J’ai des amis qui me veulent du bien. Comme je ne fréquenterai pas de gym cet été (strictement pour des raisons financières), une copine de classe m’a donné une carte d’accès gratuit à son gym, valide pour une semaine complète. Aussi, un autre ami (appelons-le Jeune-Franfois puisqu’il est jeune et porte le Franfois dans son nom) me prête des petits poids pour que je continuze de développer mes bras dangereusement. Ce que je viens de faire à l’instant (dis-je en m’épongeant le front), en plus de quelques push-ups. Les push-ups, c’est franchement ennuyants. Mais ça permet de constater de près la salubrité du bunker.
Le Jeune-Franfois, c’est mon ami collégien que je vois le plus souvent. On regarde des films ensemble. J’ai souvent tenté de le traumatiser avec des Jesus Franco, mais il s’en sort toujours. La dernière fois, c’était avec Psycho. Il voulait trop que je revoie ce classique, alors j’ai dit oui. Après le générique, il me dit en secouant la tête (il secoue souvent sa tête) : « So, quand j’ai vu ce chef-d’œuvre ya kek mois, j’étais abasourdi d’admiration. Mais là, avec toi, j’ai fucking ri tout le long! » Je ne voulais pas me moquer de Psycho. Je n’ai rien dit contre en le regardant. Seulement, je trouve que le jeu des acteurs est drôle. C’était amusant à voir, et on a passé une bonne soirée. Une semaine plus tard, on se « chicanait » parce qu’il voulait écouter The Wall (qu’on a tous les deux vu plusieurs fois), alors qu’on a un paquet de films à voir. Finalement, j’ai eu recours à l’aide d’Evlyn. Elle m’a parlé de cette loi fort intéressante : « Article 23 : Deux individus se réunissant pour visionner un film doivent être en mesure de vivre une expérience télévisuelle inédite. […] Toute dérogation à cet article risque d'entraîner l'ennui chez l'un des individus. […] Selon l'article 44, ligne 7: un individu est toujours en droit de ne pas s'ennuyer. […]Mais, il pourrait contourner l'article s'il avait une version remixée de The Wall que tu n'aurais jamais vu. »

Je ne sais pas d’où ça sort, mais je me donne le droit de m’en servir contre Jeune-Franfois.
Finalement, à force de papoter et de regarder des TuTubes, on n’a pas regardé de film.

7 commentaires:

Malartine a dit...

Yo,
J'ai vu que Jesus Franco a adapté Justine de Sade. Est-ce que ses films valent la peine d'être regardés ou c est seulement une expérience de patience?

Lorazepam a dit...

Je n'ai pas (encore) vu beaucoup de ses films, mais à chaque fois j'ai eu beaucoup de fun. Ça dépendra de tes goûts. Peut-être trouveras-tu ça pénible et sera tenté de faire du fast forward...
Je n'ai pas vu Justine, mais peut-être que Zhom l'a vu, il aime bien Franco et il t'en parlerait mieux que moi. :)

Lorazepam a dit...

"Une expérience de patience"... Héhéhé. Tu es sûr que tu demandes ça à la bonne personne? J'ai duré 25 jours au Marathon Merzbow. :D

*se pète les bretelles*

Malartine a dit...

c'est vrai qu'avec Merzbow le fun prend des allures masochistes et qu'à ce que je sais de Jesus Franco...

Malartine a dit...

Et avec des titres comme "Greta the Mad Butcher". Ça doit rocker autant que Merzbow.

Lorazepam a dit...

Hahaha!
Mais je jure que j'ai vraiment eu du fun! Autant avec Merzbow qu'avec Franco!

Lorazepam a dit...

Me semble que ma dernière phrase sonne bizarre...