mardi 18 octobre 2011

Comment faire pour rester pauvre

Je marchais vite vite pour me rendre au Cheval blanc pour le lancement de L’ostie d’chat, le fameux feuilleton-bédé d'Iris et Zviane. Je me dépêchais pas tant parce que je devais être là rapidement mais plutôt parce qu’il faisait frette que l’criss hier soir, un gros frette qui te fait regretter d’avoir choisi une veste qui se traîne bien dans un bar au lieu d’un long manteau d’hiver qui est juste bon pour l’automne et le printemps, en réalité, et la fine fine pluie pas fine était juste assez là pour humidifier mon squelette et me raidir le corps comme un mort, et c’est bin évident qu’un mort ça marche moins adroitement qu’un vivant. Alors j’étais là, à marcher vite et pas gracieusement sur St-Denis, où j’ai reçu au moins TROIS (3) sourires de hobos dont un avec une révérence bonus qui m’a franchement fait rire (mais rire de beau, là, pas rire de moquerie hautaine). Mais je marchais encore plus vite pour une AUTRE raison parce que juste avant, j’avais vu quelque chose de HOT en passant devant le Carré St-Louis.


[rewind]


Pom pom pom, je marche vite vite pour aller rejoindre mes amis. Pom pom pom. Hon! Mais quoicequec’est que cet arbre coupé? Oh! Mais c’est l’arbre géant à côté duquel j’ai croisé Edou au début de l’été! À cause qu’il est coupé d’même? WOAH, il y a un trou au centre du tronc? (Je pense à tout ça sans m’arrêter, là.) Ohmondiouohmondiou faut que je dise ça à Mathieu, hiiiiiiiiiii, ça presse!! Voilà notre chance d’être RICHES. Riches et glorieux! Vite vite vite, en marche!

J'arrive au Cheval blanc et je néglige, bien sûr, bin oui, évidemment, de parler de l'arbre coupé à Mathieu. L'insignifiant et le banal prend souvent le dessus, kess tu veux. Blablabla, je parle d'un peu n'importe quoi, blablabla, on me raconte plein d'affaires, blablabla, HIHIHI, je ris comme Danielle Ouimet.

PAW! Mon ange gardien me sacre une claque derrière la tête. Han? Ah oui! Bin oui! Hon!

Mathieuze!! J’ai tellement oublié de t’informer d’une chose SUPER importante! Il faut nécessairement, absolument qu’on passe par le carré St-Louis en retournant chez nous, parce que PARCE QUE J’AI VU, j’ai vu un arbre au tronc creux. Un arbre géant, coupé, avec un trou dedans. « … » Bin là! C’est clair qu’on va se faire MINIMUM 500 roupies. On saute dans le trou, qui nous mène à une grotte secrète, pis là on se rend aux coffres qui sont remplis de roupies. Je dis 500 juste pour éviter d’éventuelles déceptions, mais je suis pas mal sûre que chaque coffre en contient 500, et il doit y avoir plus qu’un coffre (le Carré St-Louis c’est pas le Domaine Maizerets, calvâsse).

Je lui explique tout ça mais on reste sur place, on se presse pas. Des quelques personnes qui ont entendu le secret que je viens de révéler, pas une ne me croit. Tant pis! Tant mieux!

C’était une belle soirée de discussions intéressantes et/ou drôles et gnéseuses, qui ont mené à des conclusions comme : faire une soirée de vieux Watatatow avec Iris, Mathieu et sa soeur; continuer de bloguer même si Facebook est devenue une nouvelle soupape pour mes débordements de gnéseries; choisir ses vêtements, ça peut être utile; demander à Vécké « t’étais pas dans Loco Locass? » ça peut générer des tas de cris, gesticulations et faces de pas contente; tu peux pas porter des gants et faire un beau high five réussi; un soir de lancement, c’est rarement le moment idéal pour jaser avec le ou les auteurs; un tatouage temporaire, ça peut être moins temporaire si tu te laves pas; un chien qui meurt, c'est trisse; L’ostie d’chat imprimé est BEAU!

La place s’est vidée presque d’un seul coup. On n’a pas pris de taxi même si j’avais froid, on a perdu Vickie dans une pizzeria, j’ai laissé Mathieu chez lui parce qu’il avait du travail à faire et j’ai continué jusque chez moi parce que j’avais froid et faim et je suis rentrée. Avec pas de roupies.

8 commentaires:

Sevas Tra a dit...

Des roupies, on peut aussi en obtenir de Boba Fett qui joue une toune de Zelda avec un accordéon dans le métro.

www.youtube.com/watch?v=oq8DE3Cbar0

Lorazepam a dit...

Ah, pourquoi j'ai 0 skill en musique? C'est le drame de ma vie.

Sevas Tra a dit...

J'ai - 1000.

Mais je sais où trouver des roupies! Faut juste trouver Link, astheure..

Doctorak, go! a dit...

En plus, il nous en manque pas beaucoup pour acheter le full beau bouclier qui protège du feu.

Sevas Tra a dit...

Il est combien? *fouille dans sa bourse en vrai-faux-cuir d'Elfe skinné*

Lorazepam a dit...

Doctorak : Parle pour toi, j'ai même pas de quoi m'acheter une potion rouge!

Anonyme a dit...

Un trou dans le coeur de l'arbre? Il a été parasité solide. Ça arrive souvent mais je me souviens pu des bebittes qui font ça. J'ai pas assez écouté dans mes cours. Mais y'a pas de roupis, pas de roupis j'ai dit!

Lorazepam a dit...

Tu dis ça juste pour me rassurer, han? :(