mardi 10 mai 2011

Le Retour de nos idoles, partie 1

Arrivant sur le site du Colisée, où se dirigeait une masse d’humains d’un pas lent mais régulier, Émilie et Mathieu ont vu la même chose en même temps : « Auschwitz. » Mais moi je leur dis qu’on va tous finir en soleils verts*. (*Je sais, c’est une traduction étrange pour Soylent Green, mais je trouve ça rigolo et je la plogue souvent.) Sans le savoir, on se dirigeait vers le Pavillon de la jeunesse où, je l’ai su plus tard, il y avait un show de 30 Seconds to Mars. Émilie a demandé au jeune homme du stationnement « SONT OÙ NOS IDOLES? » Il lui a fait des zoeils d’étonnement et nous a pointé le Colisée. Fébriles, on a fait du slalom poli entre les aînés qui avançaient moins vite. On a juste eu le temps de faire quelques pas avant d’être interceptés par une employée du Colisée pleine d'aplomb : « Le Pavillon de la jeunesse, c’est par là. » On a dû se défendre avec conviction « Heille! Les jeunesses aussi aiment les idoles! »

(Je poursuis maintenant le récit de cette nuit magique en y insérant tout ce que j’ai gazouillé sur Twitter.)

*Je vais vous tweeter Le Retour de nos idoles. C’est le temps de me unfollower!*
Je sais que c’est pas fin de faire un gros flood sur Twitter, mais je suis pas en état de prendre des décisions importantes.

*On a reçu des échantillons de Genacol. Le monsieur a dit qu’il faut surveiller Gilles Girard. Esstrardinaire.*
Au stand de Genacol, le commanditaire de la soirée, on parle avec un gentil monsieur qui nous donne des sachets de gel contre les douleurs musculaires et arthritiques. Étonnamment (et tristement), Émilie et moi nous sentons concernées par le produit. On reçoit aussi un beau calepin et un cahier explicatif. Monsieur Genacol nous promet qu’on va être impressionnés par la prestation de Gilles Girard. Il se prend la tête. On a hâte! On a hâte!

On trouve nos sièges, on constate qu’on est loin en viarge, mais on se console vite parce qu’on sait que la soirée va être esstrardinaire. Ça commence À L’HEURE! Comme c’est écrit sur le billet! On n’en revient pas. Et tout le monde est là! Une grosse foule de 15000 personnes ponctuelles. Dans un coin de la scène se trouve un Michel Jasmin vissé sur une chaise qui nous présente la première invitée.

*« Jenny Rock est plus p’tite qu’un Monster Truck! » -Doctorakgo *
Elle ouvre le bal en dansant des vieilles danses que personne n’a l’air de se rappeler parfaitement. Ou alors ils sont pas trop dedans pour danser le Mashed Potato. En tout cas, elle a l’air plus vivante que sur YouTube.

*Demis Roussos nous donne une grosse dose d’amour.*
Goodbye My Love Goodbye, bien sûr. C’était ça ou une émeute.

*Paolo Noël.*
*Émilie : « J’aime son look! » Yé chic. La madame devant nous essuie des larmes. C’est beau.*
Il sautille moins que Jenny Rock, mais il est bien vivant.
*Michel Jasmin demande son âge à Paolo « Mon rêve? 110. En érection » !!*
Oué, on a eu droit à une joke d’érection. Émilie a fait une face.

*Catherine Lara a une nouvelle BELLE voix. « Hormonothérapie? » demande Mathieu A. Non, cigarettes et vécu sale.*
On chante Nuit magique avec passion, je nous trouve beaux, Catherine Lara est belle, je veux l’épouser. Avec son archet de violon, elle a l’air d’une dominatrice. Émilie : « Je pense qu’elle porte des sandales Acu-Massage. » Avec ses petites lunettes fumées rondes, on trouve qu’elle a l’air de John Lennon, mais en plus cool. Si elle se fait tirer, Lara va devenir plus culte que Lennon. Mais je ne veux pas qu’elle meurt, jamais jamais.
*Woah! Avec Edith Butler! LESBO TEAM!*
Invitée surprise qui sautille beaucoup, la Butler est vivante pour encore longtemps.
*Épilepsie!*

*C’est Gilles ostie*
*Mathieu : « On dirait Joe Pesci! »*
Je suis époustouflée par son entrée sur scène avec son fameux LÂÂ LÂ LÂÂÂÂ LÂÂ LÂ LÂÂÂÂÂÂÂ!, et il nous finit ça en posant son genou par terre. Un vrai monsieur chic, là!
*Monsieur Genacol avait raison : on se pogne la tête.*

*Hervé Vilard chante une chanson de déviergeage.*
Ainsi que son fameux tube Capri, c’est fini.
*Brillant et théâtral. Je devrais m’habiller comme lui et bouger mes mains en parlant.*
Lui aussi il s’est habillé peurope! Et shiny! Waw.

Claude Barzotti fait son entrée sur Prends bien soin d’elle, en traversant la foule, se faisant flatter par les madames, donnant des frenchs respectueux. À cet instant, je pense qu’Émilie pourrait pleurer. « Il est totalement mon genre! Je veux y donner un bec moi aussi! C’est pas juste! » Si ça continue, c'est moi qui vais pleurer.
*Émilie coule à terre. Elle cherche officiellement son Claude Barzotti.*
Je peux vous confirmer que Barzotti est encore un rital. Et il le restera. Pour toujours.

Michel Jasmin nous présente l’autre Michel, qui fête ses 53 ans (!) de carrière. Il n’a pas vieilli, il est comme les Cramps! Il doit être un genre de vampire. C’est incroyable.
*Michel Louvain! On veut Superpauses! « C’est sa meilleure! » dit Mathieu A.*
*Mathieu A., pointant la foule : « Mais qui est cette belle inconnue? »*
Il est blagueur, il réussit à faire hurler les femelles comme dans sa jeunesse, et il nous fait un mix de tounes aux noms de femmes. LA surprise que j’aurais jamais prévue? Il ne chante pas La Dame en bleu, et personne ne proteste. Pas d’émeute, rien.
*:D Joie!*
*Hommage à Fern!*
*Michel Louvain va-t-il chanter Louise, excellente chanson reprise plus tard par Clan of Xymox?*
*LOUIIIIISEEEE! »*
*Il y a un gros timer pour que toute la foule arrive vraiment à l’heure après la SUPERPAUSE.*

Je vais dormir durant cette superpause de plusieurs heures et continuerai demain. Il y a encore du gros fun à venir!

3 commentaires:

manouche a dit...

Emilie: avec toi pour Barzotti!

Anonyme a dit...

Argh. J'ai superposes dans la tête.
-Darnziak

Lorazepam a dit...

Manouche : Y aura-t-il assez de Claude Barzotti pour tout le monde?

Darnziak : Le truc, c'est d'écouter Nuit magique. Ça va t'enlever Superpauses de la tête. :D