vendredi 5 septembre 2008

Des Oreo, mais sans la course qui vient avec

En fin de semaine, JE vais avoir Vidoc dans MON bunker. Pas toé.
Hehehe.

*

J’ai encore acheté une boîte de biscuits Oreo. Même si, la dernière fois, je m’en étais débarrassé grâce au Jeune Franfois en trip bouffe. Cette fois, j’ai choisi ceux qui sont fourrés à la crème au chocolat. Je n’irai pas jusqu’à dire que c’est meilleur, mais plutôt que c’est moins pire. Le truc, c’est d’enlever ladite crème du milieu, semblable à de la pâte à modeler, qui décolle super bien (pour ça je leur donne un point de plus). Ensuite, pour enlever goût persistant, je mange un truck pis une barge de chocolat noir du Président (avec des amandes grillées). Finalement, je brosse mes dents et me gargarise au rince-bush* (celui qui sent comme Daniel Lemire, pas le Scope pas bon).

J’espère que Vidoc aime les Oreo fourrés au chocolat.

*Allez, on se tord de rire par terre.

6 commentaires:

√їÐΘĈ a dit...

j aime les Oréos:)

'nique a dit...

As-tu pensé juste ne plus en acheter?
Sinon, essaie ceux à la menthe pour te convaincre de mon raisonnement.

ambidextre a dit...

Je suis même pas capable d'avaler ces trucs... peut-être que j'ai pas assez de salive... c'est si sec!

Malartine a dit...

Tu devrais essayer les produits dérivés, comme la crème glacé, les gâteaux, pour goûter la polyvalence du Oréo

Lorazepam a dit...

Vidoc : Ouf, merci!

Nyque : Ne me dis pas ça, je vais le faire!

Amby : Mets plus de lube.

Dr Malart : Ah, la crème glacée Oreo! J'en ai mangé ma dose à vie durant un été. Je pouvais marcher des kilomètres pour avoir mon baril.

Lorazepam a dit...

Aw. J'ai déjà entamé la dernière rangée...
:S