mardi 8 juillet 2008

Samedi dernier, je magasinais avec mes amis Angie et Le Éric, accompagnée de mon adorable neveu de huit ans. Je suis toujours impressionnée qu’il ne fasse jamais de crise de nerfs à la vue de tous ces cossins alléchants pour les enfants. Bien sûr, il a tenté subtilement de me faire entrer dans un magasin de farces et attrapes en m’assurant que c’est « vraiment hot », mais je l’ai moi-même subtilement entraîné vers d’autres ailleurs. Chez Vision Rock, par exemple, où il passe cette remarque : « Headshot. C’est l’fun ici, j’apprends des nouveaux mots violents en anglais. » De retour chez lui, il me dit :

Neveu : Ah oui, merci Sophie pour les bonbons que tu m’as donnés la semaine passée !
Sophie : Tu les as trouvés !
Neveu : Oui ! Ben, pas le soir où tu les as cachés, parce que j’ai dormi avec sans m’en rendre compte. Le lendemain quand j’étais super fatigué je me suis éfouéré sur mon lit et c’est là que j’ai senti quelque chose de dur en dessous de mon oreiller.
Sophie : Hihi ! Et comment tu as su que ça venait de moi ?
Neveu : Quand j’ai trouvé les bonbons, j’ai tout de suite pensé à toi.
Sophie : [Toute émue]

Allez, tous en chœur pour un « Ooooooooooooooooooooh » d’attendrissement.
À huit ans, il a pensé à me remercier pour un cadeau qui date d’une semaine, et ce sans que personne ne le surveille pour le forcer à dire des politesses de formalité. Je l’adore.
Ça donne presque envie de procréer.

9 commentaires:

da Bitch a dit...

moi sssssssi z'veux des bonbaon d'sour mon oreiller!

Doparano a dit...

Ils ont le dos large à 8 ans, tu ne te sers de lui que pour exprimer à mots couverts ton besoin de sexe!!!!

Patrick Dion a dit...

Mmmmm, procréer (à la façon d'Homer Simpson). Ceci dit, si t'es si bonne avec les kids, je te refile le mien quelques jours?

DanaM. a dit...

awww.

'nique a dit...

Moi je suis trop en amour avec les enfants de François. Je suis entrain de devenir un matante-gateau honorifique. Je niaise même pas. Moi j'attends juste de trouver le père-de-mes-enfants (tm)pour devenir un utérus sur pattes. Mais après les études, quand même.

Lorazepam a dit...

Da Bitch : J'aimerais ça t'en donner, mais ton oreiller est trop loin, je ne me rends pas!

Dope : J'ai des besoins, moi?

Patrick : Il est majeur?

'nique : Tu vas faire une vraie maman poule. Mais pas comme les poules qui ne savent pas compter, là...

'nique a dit...

Me enfants seront de vrais petits monstres : caractériels, gâtés, et frisés.

Ed. a dit...

Ooooooooooooooooooooh...

Dana a dit...

hmm, jpréfére les chats...