lundi 25 avril 2011

Le Salon de l’ésotérisse

La semaine dernière, je suis allée au Salon de l’ésotérisse avec Mathieu, Émilie et Nique. Ayant perdu mon statut d’étudiante, je dois payer le plein prix, un gros dix piasses. « C’est pas grave, en venant ici j’avais déjà l’intention de payer pour me faire fourrer. ». Le guichetier reste sérieux. Le monsieur à l’entrée, lui, prend un ton semi-drôle pour nous faire comprendre qu’on ne peut pas prendre de photos. « C’est drôle, han, mais quand les kodaks approchent de moé, y pètent en morceaux. » Bin correct, monsieur. On va se contenter de ramasser les beaux dépliants (et pour ça on va être bien servis).

La première curiosité qui attire notre regard, c’est le stand où on peut faire photographier notre aura. Pour seulement 25$ (ou 35$ pour un plus grand format avec plus d’aura), on te remet ton beau portrait entouré d’une masse de couleur vibrante. Mais pas d'une couleur piochée au hasard, là! C’est la couleur de ton aura, et elle a une signification particulière. Mathieu est crédule, il pense que c’est Photoshop qui est utilisé pour arnaquer les visiteurs « ...super facile, tu fais Layer style>outer glow… ». Voyons donc! Moi, j’irais bien me faire poser l’aura, mais je sais déjà de quelle couleur elle est, c’est mon maître Reiki qui me l’a dit. Elle est crème. Nique rit de moi « Haha! Ton aura est couleur sperme! » Mon maître Reiki ne m'a jamais dit ce que ça signifie.

Un autre stand nous propose de nous débarrasser de nos dettes cosmiques. Tss, je me sens beaucoup trop pure pour ça. Passons.

Mathieu veut nous montrer la machine chiromancienne « qui fait des fautes! ». Ouiii! On crache 7$, on place notre main sur un scanner sûrement loadé de coliformes fécaux, puis l’imprimante nous régurgite cinq (5!) feuilles : le futur, les bio-rythmes, l’analyse de la main, la portée d’amour et le tarot. La machine clairvoyante a rajeuni Mathieu d’un an, alors ses prédictions sont totalement fausses. Puisque Nique et moi sommes nées le même jour (mais pas la même année), nos destins seront identiques (sauf pour ce qui concerne l’astrologie chinoise).

À la table de Lyn & Rene Boucher, je vois deux dépliants : un en anglais, et un en frogs. J’en partage ici un extrait pour vous : « Lyn & Rene sont connus Internationalement comme Mediums et Psychics qui sont apparus a la television et entendus a la radio a travers le Canada et les Etats-Unies. Ils sont clairvoyants, trance-mediums, psychics, sensitives, guerisseurs et conseillers certifies. Ils ont ensemble 80 annees d’experience dans le domaine psychic/parapsychologic. […] Laisse nous vous guider par votre lumiere interieure car elle seule connait tes besoin. »
WOW. C’est Zhom qui fait la translation? Plus loin : « Lyn & Rene donne Consultations Personnel par Telephone par les vibrations de votre voix. Aucun distance est tres loin - leur clients son partout Canada et Etats-Unies. APPELEZ-NOUS et une heure specifique vous sera reservee pour votre consultation. Cassette gratuite de l’enregistrement de chaque lecture. » J’espère que Lyn & Rene envoient aussi un walkman avec la cassette.

En tout cas, je n’ai pas regretté mes dix dollars. Tant de divertissement et de belles choses à voir! Mathieu qui s’exclame « Tcheck! Un demotivational! Mais je comprends pas la joke. » Nique qui répond « C’est parce que c’est un vrai motivational… ». Un festival de dysharmonies de couleurs et de typographies laittes. Des dépliants, plein de dépliants beaux de laitte. Celui avec la photo de M. Benazra (je connais sa soeur!) avec éclairage en contre-plongée pour accentuer son regard QUI VOIT DANS L'ÂME. Émilie qui fait des faces devant une séance d’hypnose. Oui oui, on a eu droit à une démonstration d’hypnose!

Le monsieur irlandais parle vite vite, c’est impressionnant. On a manqué le début, mais on voit que parmi les sept ou huit participants, il n’y a qu’une personne avec qui ça semble fonctionner. La madame en brun a l’air d’une marionnette pardue bin raide, elle marmonne parfois quelques mots mais je comprends pas trop. Émilie a l’air vaguement inquiète. Je me retourne et je vois Mathieu derrière la mini foule, il rit avec plein de dents et avec des sourcils en accents circonflexes. Il a tellement une face de rire que je me dis que ça va réveiller la madame brisée. Mais l’Irlandais la réveille, et elle dit aussitôt qu’elle ne comprend pas pourquoi elle se trouve ici. Pff. Ouan. Bel effort. Surtout que t’es la seule participante qui a un macaron d’exposant. On s’en va poursuivre notre chemin vers d’autres découvertes…

Émilie nous montre les roches magiques qu'elle vient d'acheter. Han! Où ça?! Je cours au stand et je m’achète L’OEIL DU TIGRE!! Pour seulement 1,50$, m’en vais puncher dedans ma vie! Oué!

Notre plus beau moment, c’est quand on a fait la file durant une heure pour avoir droit à une question gratuite avec une psycho-astrologue médium cartomancienne. C’est long, et forcément on en vient à parler de totons et de pénis, et la madame prise en sanouiche entre nous quatre finit même par embarquer et rire de nos jokes de boules au lieu de nous juger. Quand notre tour arrive, l’assistant de la madame gratisse dit qu’elle doit prendre une pause pour « manger un dônotte ». On patiente. Enfin, Émilie apprend qu’elle connaitra l’amour véritable dans deux ans (« Alors ça vaut pas la peine d’être trop sélective sur les gars que tu vas rencontrer prochainement! Muhuhu! »), Nique se fait dire que les cartes n’ont pas de réponse à sa question, Mathieu abandonne pour accélérer les choses, et moi je me fais dire de belles choses à propos de ma vie professionnelle. Je suis douée pour faire de la recherche grâce à mon sens de l’analyse, je peux travailler entourée de gens et je suis une leader (!), j’ai un sens artistique développé (pis c’est pas à cause de mes cheveux verts que vous dites ça, han madame?) et ma vie va commencer à se stabiliser dans deux ans, quand je serai venue à bout d’une chose qui m’empêche d’avancer. Travailler pour accéder à son bonheur? Ah oui?

En tout cas, la madame était très gentille, et je l’ai sincèrement félicité d’avoir la patience d’affronter durant trois jours une foule de gens avides de soutien psychologique et de réponses.

En conclusion, je peux dire qu’il est tout à fait possible d’avoir du fun au Salon de l’ésotérisse sans trop se faire vider les poches. Et Mathieu n’a même pas pris la peine d’essayer de passer son faux billet de 10.

2 commentaires:

25choses a dit...

w00t! J'ai une chance avec Émilie!

Lorazepam a dit...

Mais cesse de te déprécier! Si tu voyais ta vraie valeur, toé! >:O